Revue de Presse : Elles sortent de leur cocon

0 Comment
2 min read
Share
L’association Le Cocon propose un programme comprenant des soins esthétiques,
du conseil en image et de la photo thérapie. Objectif : redorer l’image des personnes en surpoids.


Comment se trouver beau quand on a quelques kilos en trop ? Un programme de l’association choletaise Le Cocon aide des personnes en surpoids à retrouver confiance et de l’estime de soi. Un programme en trois actes, qui doit permettre un retour à l’envie de paraître, grâce à Clémence, socio-esthéticienne, Laure, conseillère en image et Pascal, photo-thérapeute bénévole.

Des photos bienveillantes
Le programme baptisé « Retrouver l’estime de soi face à l’objectif » de l’association Le Cocon a démarré en octobre. « La photo-thérapie est utilisée au Canada et aux États-Unis, mais très peu en France « , explique Pascal Jouteau. Dans le studio du club photo de Mauléon, ce photothérapeute bénévole accompagne au vestiaire Carine Monceau, une Choletaise de 36 ans. Pour l’aider à choisir des vêtements avant la séance photo, qui se déroule en musique
pour faire oublier l’objectif. « Les séances permettent de se regarder entièrement », explique Carine, qui s’est habituée peu à peu à son image. Sous la lumière, elle prend la pose. Elle se trouve belle. Elle vient de perdre trente kilos en huit mois. Ce programme l’aide à accepter son corps, à se sentir bien. Après le shooting, elle partira avec ses deux photos
préférées, « des photos en pied pour percevoir toute la morphologie», explique Pascal. Il travaille aussi avec des miroirs, pour faire accepter les silhouettes. « Certaines personnes en surpoids ont des troubles de dysmorphophobies,
elles se préoccupent beaucoup de certaines parties de leur corps », relève Pascal. Si Carine est à l’aise, les prises sont plus compliquées pour d’autres bénéficiaires. « J’ai rencontré des obstacles face à l’objectif, j’ai du mal par exemple à enlever ma veste ou encore à accepter mes jambes, explique Virginie Gagnon, à l’initiative du projet et co-présidente
de l’association Le Cocon. Mais, petit à petit, on finit par s’accepter. »

Pascal Jouteau, photo-thérapeute : 07 87 96 31 64

Un dressing sans jugement
Laure Léger, conseillère en image à Cholet depuis 2015, se penche sur le dressing de chacune des participantes. Morphologie et couleurs des vêtements sont étudiés pour les mettre en valeur lors des séances photos. L’association organisera le 18 juin, au Legend Café, une exposition photos présentant tous les clichés. « Ce programme m’a permis de reprendre confiance en moi, de m’accepter, explique Françoise Clavet qui adhère à l’association depuis trois ans. J’ai rendez-vous avec le photographe une fois par mois, et Laure est venue chez moi pour voir mon dressing. Je ne veux surtout pas louper les trois ateliers ! »


Une beauté retrouvée
Le troisième volet du programme est un remède complémentaire : la socio-esthétique. « Les ateliers collectifs harmonisent le corps et l’esprit, explique Clémence Cesbron, socio-esthéticienne à Boussay et intervenante. Les conseils prodigués mettent en valeur les personnes. » À dix, les adhérentes étudient les produits et échanges des recettes. Comme ce gommage pour le visage à base de kiwi, sucre ou encore de crème fraîche! Soins, maquillage…Certaines
ont choisi les massages pour le plaisir du toucher. Un sentiment d’apaisement et de bien-être opère alors face à l’anxiété.

Clémence CESBRON, Socio-Esthéticienne 06 28 47 53 25


Emmanuelle LESCAUDRON

Share

Leave your comment


Revue de Presse : Curioz'été à Rezé Esthéticienne et Coiffeur attentifs au Bien-Etre

Rezé. Esthéticienne et coiffeur attentifs au bien-être Clémence CESBRON et...

Journée Mondiale des Troubles du Comportement Alimentaires #TCA#2juin2021

Je profite de la première journée mondiale des Troubles du...